All posts by Leila AÏCHI

le temps de la compasion

Le temps de la compassion, du recueillement et de l’hommage

By | Actualité, Presse et Médias | No Comments

Vendredi 13 novembre au soir, la France a été meurtrie en son cœur lors d’une série d’attentats qui ont frappé la capitale.

Devant l’horreur et la cruauté de ces actes, la Sénatrice de Paris Leila Aïchi, Vice-Présidente de la Commission des Affaires Etrangères, de la Défense et des Forces armées, exprime son effroi et sa profonde tristesse.

Toutes ses pensées vont vers l’ensemble des victimes ainsi que vers leurs familles et leurs proches.

Elle soutient également les nombreux blessés et ceux qui luttent encore pour la vie.

Enfin, la Sénatrice salue le travail et l’engagement de l’ensemble des forces de police, des militaires, des sapeurs-pompiers ainsi que du personnel soignant qui est mobilisé sans relâche depuis vendredi soir.

C’est évidemment avec la plus grande fermeté que la Sénatrice Aïchi condamne ces attaques lâches et inhumaines qui ont frappé des quartiers symboliques et représentatifs de la vie parisienne.

En ce lundi 16 novembre, et alors qu’une minute de silence sera tenue à midi, le temps est à la compassion, au recueillement et à l’hommage. Viendra ensuite le temps des questions et de la réflexion.

Il est impératif d’appeler au rassemblement des françaises et des français, quel que soit leur origine ou leur confession, afin de dénoncer la barbarie mais aussi rejeter toute forme d’amalgame.

C’est au travers d’une France unie, solidaire et rassemblée que notre démocratie l’emportera face aux extrémismes.

2015-0678-018-CL-1024x683

Rencontre entre écologistes et militaires au Sénat

By | A la une, Presse et Médias | No Comments

En marge du Sommet international des Ministres de la Défense sur le dérèglement climatique qui s’est tenu le 14 octobre à l’Ecole Militaire à Paris, la Sénatrice Leila Aïchi a organisé une rencontre, le mardi 13 octobre au Sénat, entre les militaires et les écologistes sur le thème : « Climat, défense et environnement: un consensus est-il possible? ».

A cette occasion, étaient notamment réunis le le Général de Villiers, Chef d’Etat-major des Armées, l’Amiral Rogel, Chef d’Etat-major de la Marine, José Bové, Brice Lalonde, le Capitaine Paul Watson, des experts internationaux et des représentants du WWF.

Il s’agissait pour Leila Aïchi de faire débattre des personnes dont l’antagonisme est légendaire mais qui maintenant, face à l’urgence climatique et environnementale, se voient dans l’obligation de dialoguer, voire de coopérer. Les débats ont été passionnés et particulièrement constructifs.

Un an et demi après la publication du Livre vert de la défense, il s’agissait là d’une occasion unique de dégager des solutions communes face au dérèglement climatique, sans pour autant nier les divergences de points de vue.

Les liens vers les vidéos de la rencontre et les réactions des différents participants seront bientôt disponibles.

Programme de la rencontre:

1e table-ronde : « Militaires – écologistes : guerre ou paix ? »
Général d’armée Pierre DE VILLIERS, Chef d’Etat-major des armées
Daniel COHN-BENDIT, ancien Député européen
José BOVE, Député européen
Brice LALONDE, ancien Ministre et Conseiller spécial pour le développement durable à l’ONU
Susan PERRY, Directrice du Master de Relations internationales de l’Université américaine de Paris
Modérateur : Alain BARLUET, journaliste
2e table-ronde: « Climat : Quel constat ? Quelle coopération ? Quelles solutions? Quelles propositions? »
Amiral ROGEL, Chef d’Etat-major de la Marine
Nick BUTLER, Professeur au King’s College de Londres
Leila AÏCHI, Sénatrice de Paris, Vice-Présidente de la CAED
Christophe-Alexandre PAILLARD, Directeur de recherche à l’IRSEM
Capitaine Paul WATSON, Président-fondateur de Sea Shepherd
Jacques-Olivier BARTHES, Directeur de la communication du WWF
Modérateur : Hervé KEMPF, journaliste

groupe

Sommet International des Ministres de la Défense sur le dérèglement climatique

By | A la une, Presse et Médias | No Comments

Deux ans après la parution du Livre vert de la défense et dont c’était la première recommandation, s’est tenu à Paris un Sommet international des Ministres de la Défense sur le thème « Climat et défense: quels enjeux? ».

A cette occasion des dizaines de Ministres de la Défense et des délégations étrangères étaient présents afin d’échanger sur les enjeux du dérèglement climatique pour la sécurité mondiale ainsi que pour le futur de la défense.

Avancée notable, le dérèglement climatique a été reconnu comme un risque stratégique à part entière.

Il a été mis en avant, à de nombreuses reprises, le rôle primordial de l’armée dans la protection de la biodiversité au travers notamment de la protection des océans, la mise en place d’aires protégées transfrontalières (ou parcs pour la paix) ou encore sa participation à la transition énergétique et écologique de la société.

Enfin, il a été annoncé à la fois par Jean-Yves le Drian lors du Sommet international des Ministres de la Défense ainsi que par le Maroc en tant qu’hôte de la COP22 qu’une telle initiative devait être systématiquement renouvelée en marge des prochaines COP mais surtout que ce sujet devait être directement intégré à l’agenda des prochaines conférences internationales sur le climat.

IMG_4012

La pollution de l’air coûte 101,3 milliards d’euros par an! (Rapport du Sénat en ligne)

By | A la une, Actualité, Presse et Médias | No Comments

Au terme de 6 mois de travaux, d’auditions et de déplacements sur le terrain, la commission d’enquête sur le coût économique et financier de la pollution de l’air dont Leila Aïchi était la Rapporteure, a présenté ses conclusion mercredi 15 juillet à l’occasion d’une conférence de presse.

101,3 milliards d’euros! Voici le coût annuel, sous-évalué, de la pollution de l’air en France.

Se basant sur des études incontestables, la commission d’enquête est parvenue à un chiffre exorbitant comprenant le coût socio-économique, le coût sanitaire et le coût non-sanitaire (impact sur le bâti, sur les rendements agricoles et sur la dégradation de la biodiversité).

Ce coût reste cependant largement sous-évalué dans la mesure où il ne prend pas en compte l’ensemble des polluants aujourd’hui répertoriés et où les « effets cocktails » ne sont pas chiffrés.

En outre, il a été démontré que la lutte contre la pollution de l’air, à travers quelques mesures leviers, pouvait générer 11 milliards d’euros par an de bénéfices nets pour l’Etat.

Il est donc incontestable que la pollution de l’air constitue aujourd’hui non seulement une aberration sanitaire mais également une aberration économique et financière. Plus encore, la lutte contre la pollution de l’air représente une formidable opportunité de développement pour des filières innovantes, respectueuses de l’environnement et de la santé des français et surtout créatrices d’emplois.

Il est donc urgent que le gouvernement se saisisse de cet enjeu majeur pour les Françaises et les Français!

Lien pour télécharger le rapport « Pollution de l’air: le coût de l’inaction »: http://www.senat.fr/rap/r14-610-1/r14-610-1.html

Lien pour télécharger le compte-rendu des auditions: http://www.senat.fr/rap/r14-610-2/r14-610-2.html

Coût économique et financier de la pollution de l’air

Coût économique et financier de la pollution de l’air – revue de presse

By | Actualité, Presse et Médias | No Comments

Mardi 17 mars s’est tenue, au Sénat, la conférence de presse de lancement de la commission d’enquête sur le coût économique et financier de la pollution de l’air.

Le Sénateur Jean-François Husson, Président, et la Sénatrice Leila Aïchi, Rapporteure, ont présenté les objectifs de cette commission et le programme de travail de cette dernière.

Cette commission, pour la première fois et de manière non-exhaustive, va chercher à dresser un constat objectif sur la question de l’impact économique et financier de la pollution de l’air.

Si le préjudice sanitaire est aujourd’hui reconnu par tous (42 à 50 000 morts prématurés chaque année en France ; explosion des risques d’infarctus, d’AVC, d’infections respiratoires et même de cancers des voies aériennes ; des centaines de milliers d’hospitalisations liées à des problèmes cardiaques et respiratoires), il semble également acquis que la pollution de l’air impacte de manière significative notre économie et nos finances à hauteur de plusieurs dizaines de milliards d’euros.

Il appartiendra donc à la commission d’enquête d’explorer l’ensemble des pistes de réflexions possibles et de mener les auditions nécessaires afin de dresser un panorama le plus complet qui soit et surtout de proposer des solutions acceptables et durables.

pollution de l air

Pollution de l’air et climat – débat télévisé

By | Presse et Médias | No Comments

Jeudi 19 mars, Leila Aïchi a participé à un débat sur le plateau de LCP lors de l’émission « Ça vous regarde » sur le thème « Climat: Paris va-t-il sauver le monde?« .

A ses côtés se trouvaient: Annick Girardin, Secrétaire d’État au Développement et à la Francophonie; Denis Baupin, député Écologiste de Paris; Jean-Louis Dufresne, climatologue, directeur adjoint de l’Institut Pierre Simon Laplace (IPSL).

A cette occasion, Leila Aïchi est revenue sur la création d’une commission d’enquête sur le coût économique et financier de la pollution de l’air et sur les politiques mises en place afin de répondre aux pics de pollution qui se sont multipliés ces derniers jours. Elle a également abordé les enjeux autour du dérèglement climatique à la suite des évènements survenus dans l’archipel de Vanuatu. Enfin, en amont de la COP 21 l’ensemble des intervenants est revenu sur l’objectif et les défis à relever à l’occasion de ce sommet international qui aura lieu à la fin de l’année à Paris.

Vous pouvez retrouver l’intégralité du débat à l’adresse suivante: http://www.lcp.fr/emissions/ca-vous-regarde-le-debat/vod/168798-climat-paris-va-t-il-sauver-le-monde

Un peu plus tôt dans la journée, à la suite de la session des questions au gouvernement au Sénat, Leila Aïchi était intervenue sur le plateau de Public Sénat pour présenter la commission d’enquête, ses objectifs et son programme de travail: http://replay.publicsenat.fr/vod/on-refait-la-seance/eric-dolige,david-assouline,nicole-bricq,vincent-capo-canellas,leila-aichi/161955

2014-0135-044-SB-1024x682

Livre vert de la défense (en ligne) Policy paper on environmental security (online)

By | A la une, Actualité | No Comments

A l’initiative de Leila Aïchi, cet ouvrage replace l’enjeu de l’Europe de la Défense au centre du débat stratégique à travers le concept de Green Defense. En effet, face à l’accroissement des stress hydriques, nourriciers, environnementaux et énergétiques – conséquences du changement climatique, de la finitude des ressources, de l’évolution démographique et des modes de vie –  les armées du monde entier doivent  s’adapter dans leur manière d’opérer mais également dans la définition globale de leur stratégie. Ainsi, ces crises d’un genre nouveau sont l’occasion pour les politiques européennes de converger vers des objectifs communs  et de mettre en place des capacités d’interventions européennes.

Version française: Livre vert de la défense – version numérique

Conflicts derive nowadays far too often from environmental or energy crises. The climatic imbalance, coupled with ecological crisis already represents a forewarning of unprecedented conflicts in the history of humanity. The multidimensional and global character of emerging upheavals forces us both, to rethink our analysis of security risks and holds us back from taking any ideological position.How can we imagine an energetic and ecological transition without the military institution? Is there a way to share concepts of prevention and environmental conflict management without an efficient collaboration with Defence?

Executive summary – Livre vert de la défense – policy paper on environmental security