Le temps de la compassion, du recueillement et de l’hommage

le temps de la compasion

Vendredi 13 novembre au soir, la France a été meurtrie en son cœur lors d’une série d’attentats qui ont frappé la capitale.

Devant l’horreur et la cruauté de ces actes, la Sénatrice de Paris Leila Aïchi, Vice-Présidente de la Commission des Affaires Etrangères, de la Défense et des Forces armées, exprime son effroi et sa profonde tristesse.

Toutes ses pensées vont vers l’ensemble des victimes ainsi que vers leurs familles et leurs proches.

Elle soutient également les nombreux blessés et ceux qui luttent encore pour la vie.

Enfin, la Sénatrice salue le travail et l’engagement de l’ensemble des forces de police, des militaires, des sapeurs-pompiers ainsi que du personnel soignant qui est mobilisé sans relâche depuis vendredi soir.

C’est évidemment avec la plus grande fermeté que la Sénatrice Aïchi condamne ces attaques lâches et inhumaines qui ont frappé des quartiers symboliques et représentatifs de la vie parisienne.

En ce lundi 16 novembre, et alors qu’une minute de silence sera tenue à midi, le temps est à la compassion, au recueillement et à l’hommage. Viendra ensuite le temps des questions et de la réflexion.

Il est impératif d’appeler au rassemblement des françaises et des français, quel que soit leur origine ou leur confession, afin de dénoncer la barbarie mais aussi rejeter toute forme d’amalgame.

C’est au travers d’une France unie, solidaire et rassemblée que notre démocratie l’emportera face aux extrémismes.