Le dérèglement climatique reconnu comme risque stratégique

Auteur.-Romain-Vincens-Permission.PermissionOTRS20090919100
AFP, 11/12/2013 | 12:53
 

Défense: le dérèglement climatique reconnu comme risque stratégique, selon une élue écologiste

La sénatrice écologiste Leila Aïchi s’est réjouie mercredi de voir le déréglement climatique reconnu comme risque stratégique de la défense, au lendemain de l’adoption de la loi de programmation militaire (LPM) 2014-2019 par le Parlement.
Il s’agit « d’une avancée significative et historique dans la pensée stratégique française », écrit Mme Aïchi dans un communiqué. « Premier pas vers une nouvelle gestion des conflits, elle devra être suivie par une réflexion approfondie et des mises en application concrètes ».
Au cours du débat sur la LPM, Mme Aïchi avait souligné « la menace que constitue le dérèglement climatique pour la paix dans le monde », enjeu dans des zones de tension comme le Soudan, la Somalie, le Nigeria, la mer de Chine méridionale, le Moyen-Orient. « Le président de la République, avait-elle dit, l’a reconnu lui-même dans son discours lors du Sommet de l’Élysée, en parlant d’une +urgence pour l’environnement et aussi pour la sécurité+ ».
La France « doit adapter son diagnostic stratégique et sa diplomatie à ces nouvelles menaces », avait ajouté la sénatrice de Paris.
« Je vais dans votre sens et souhaite approfondir ces sujets », lui a répondu le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian.

 

Consulter le communiqué de Leila Aïchi ici.

Intervention de Leila Aïchi en séance bientôt disponible.